Bienvenue en terre du milieu !

-Faites évoluer votre personnage en vivant en Terre du Milieu-
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [2010] Un message important.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edinil
Chef Haradrim
avatar

Messages : 85
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Harad
Bourse: 4000£
Equipement:

MessageSujet: [2010] Un message important.   Lun 23 Aoû - 16:18

J’étais couché sur le dos, dans une flaque de liquide rouge, brillant sous les rayons brulant du soleil. Le sable l'absorbait et prit à son tour une teinte rougeoyante. Je suffoquai, une flèche fichée dans l’épaule, une lance brisée dans le ventre et une large plaie grande ouverte au niveau de la cuisse gauche. Ma vue se brouillait et les ombres noires continuaient à tournoyer tout autour de moi. Je n’avais ni mon armure, ni mes armes.
Une ombre se plaça au-dessus de moi et ricana. D’autres vinrent et se mirent à ricaner. Tous ces rires bourdonnaient dans mes oreilles. Je détournai le regard vers la droite et vit tous ces cadavres autour. Le village brûlait et partout ce n’était que désolation et chaos. Encore des ombres, mais qui couraient. Elles s’enfuyaient, pleuraient et tombaient sous les coups d’autres ombres. Toujours plus d’ombres, encore plus et…


-Haaaaa !!!

A cet instant, je rouvris les yeux et me relevait d’un coup. J’étais en sueur dans mon lit placé au milieu de ma tente. « Un cauchemar, un simple cauchemar » pensais-je pour me rassurer.
Soudain un garde entra en courant, hallebarde à la main.


-Que se passe-t-il ? me demanda le soldat en inspectant de ses yeux d’un marron extrêmement foncés chaque recoin de ma tente.

Je lui fis signe de s'en aller. J'étais encore trop bouleversé pour parler. Il inclina la tête en signe de respect et quitta la toile en s'excusant de ce dérangement. Une fois qu'il fut partis, je descendis de mon lit de bois, qui dans le désert était particulièrement luxueux vu la rareté de ce matériaux utilisé plus spécialement pour les armes. J'avais aussi préféré garder une tente plutôt que de dormir dans une maison en pierre.

Je m'habillais après être descendu du lit. Je mis mon armure et pris mes armes par précaution. J'attrapai mon chech mais décidai de ne pas le mettre tout de suite. J'avais faim.

Je sortis donc de ma tente. Devant l'entrée le garde était posté l'oeil attentif. Je lui fis bonjour de la tête avec un sourire sarcastique. Il s'inclina. Plus loin, un feu était allumé. Je m'en approchai car il faisait froid le matin dans le désert. Je pris dans un tissu faisant office de sac, une dizaine de dattes. Ensuite, j'allais chercher de l'eau dans le puits du village. Celui-ci était profond d'une vingtaine de mètres à peu près. Après avoir retiré de l'eau à l'aide d'un récipient en fer lequel était attachée une corde, je retournai ensuite près du feu et mangeais.

Au moment où j'eus fini, un chamelier arriva à grande vitesse. Les gardes l'arrêtèrent à l'entrée du village. Je lâchai le récipient d'un coup et attrapait ma hallebarde placée à mon côté. Je courrai vers la porte, une crainte incertaine naissant dans mon esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Erù Iluvatar
Maître du Destin
avatar

Messages : 824
Localisation : ...Partout et nul part...

MessageSujet: Re: [2010] Un message important.   Dim 26 Sep - 20:44


Le chamelier s'était brusquement arrêté lorsque plusieurs gardes d'Edinil s'étaient mis sur sa route pour stopper la course de sa monture. Très vite, l'étranger attira toute l'attention du village, son arrivée inattendue provoquait la surprise. Rien d'étonnant. L'homme portait une tunique noire ainsi que divers équipements défensifs de même couleur. Il portait un casque recouvrant ses oreilles et l'arrière de sa tête ; il avait les yeux fins, la peau abîmée tirant vers le gris. D'étranges glyphes étaient également dessinés sur ses joues, deux serpents un de chaque côté de son visage.

Du haut de sa monture, l'homme parla d'une voix forte et bien audible :

"Au nom du Grand Dispenseur de la Liberté, j'aimerais m'entretenir avec votre chef Edinil !"

Puis attendant une quelconque réponse, il sonda de ses yeux bruns toutes les personnes autour de lui. Comme s'il pouvait pénétrer leurs esprits. L'étranger attendit jusqu'à ce qu'un homme armé d'une hallebarde ne s'avance...

______________________

~Il y eut Eru, le Premier, qu'en Arda on appelle Ilùvatar ; il créa d'abord les Ainur, les Bénis, qu'il engendra de sa pensée, et ceux-là furent avec lui avant que nulle chose ne fût créée.~
Revenir en haut Aller en bas
Edinil
Chef Haradrim
avatar

Messages : 85
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Harad
Bourse: 4000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [2010] Un message important.   Mer 29 Sep - 19:22

Hallebarde à la main, cimeterres placés sur chacune de mes hanches, je me dirigeai vers le chamelier qui était arrivé à une vitesse effarante à l’entrée du village. L’aube venait tout juste de se lever, et l’on pouvait encore apercevoir les couleurs rouge et orange illuminer le ciel, et disparaitre sans prévenir pour revenir le lendemain, et ce pendant encore une éternité.

Je ne courrais plus, l’homme avait été arrêté par les gardes qui furent assez réactif pour ne pas le laisser rentré. Là devant quatre lances aux manches noires et aux pointes bien affutées, ils se tenaient tranquille, nulle crainte n’apparaissant sur son visage ridé et grisâtre. Il portait des vêtements noirs comme la nuit, à quelle tribu appartenait-il donc? Il demandait le chef, il me demandait moi, le matin, à l’heure où les voleurs rentraient chez eux avec leurs butins ou avec un garde les ayant surpris. Qu’avait-il de si important ? Je n’allais pas tarder à le savoir. Son expression ne me donnait aucunement l’impression qu’il était en quête d’amitié. Le Grand Dispenseur de la liberté, qui était-ce encore que celui-là ?

Tout cela passa rapidement dans mon esprit et s’en alla d’un coup, comme chassé par ma crainte qui reprenait finalement le dessus. J’arrivais bientôt devant l’homme. Il montait un chameau brun, qui avait l’air plus vieux et plus sage que le guerrier qui le montait. Celui-ci était pourtant extrêmement rapide et ne s’était pas ramolli après les années qu’il avait du passer au service de son maître.

Ce même maître qui scrutait toute la masse de villageois venus pour voir de leurs yeux l’objet de la soudaine crainte des gardes. Le regard perçant de l’homme tentait de lire la réponse à sa question sur leurs visages de la foule, et je faillit tressaillir quand celui-ci se posa sur moi. J’aurais à ce moment là préféré porter le chèche que j’avais laissé dans le sable froid et blanc du lever de soleil. Je ne savais pas quoi penser de son regard. M’avait-il reconnu malgré mon apparence de simple soldat? Il y avait peu de chance à cela, mais je devais tout de même en avoir le cœur net.

-Qui le demande? Lui lançais-je soudain, survolant toutes autres paroles des villageois soit curieux, soit affolés. Celui-ci n’est pas très enclin à recevoir une personne arrivant au galop et ne ralentissant pas devant l’entrée du village où il doit se rendre.

J’attendais sa réponse en le défiant du regard pour lui montrer qu’il n’était pas en position de force et qu’il fallait qu’il se modère quelque peu. Malgré cette assurance, je savais qu’une personne ainsi vêtu et arrivant aussi tôt et aussi rapidement ne pouvait pratiquement pas apporter de bonnes nouvelles. Où alors était-ce assez important pour que tous les villages de la région soit informés, peut-être étions-nous les premiers sur la liste.
En tout cas, quoi que cet homme puisse vouloir, il fallait en savoir un peu plus avant d’entamer la discussion et d’écouter son message. Mes yeux se détournèrent pendant quelques secondes de ceux de l'inconnu. Ils regardaient désormais les deux serpents tatoués sur les joues de ce dernier. C'était un signe distinctif que j'avais déjà pu voir auparavant, cependant cela ne me revenait pas. Toujours l'image des serpents à l'esprit, je me remis à dévisager l'étranger. Il avait des yeux à faire fuir les lépreux. Ils étaient fins, et tiraient tout comme sa peau sur le gris.


Soudain un de mes gardes vint et me murmuré quelque chose à l'oreille. Je lui donnait quelques consignes et partit sur le champs.
Le garde demanda au chamelier de bien vouloir le suivre jusqu'à ma tente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2010] Un message important.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[2010] Un message important.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Message important pour CarlX
» Message IMPORTANT du simulateur
» Message important ;Haiti Action Committee
» Message important !
» A LIRE - GROS MESSAGE IMPORTANT ÉTÉ 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en terre du milieu ! :: 
Régions de la Terre du Milieu
 :: Territoires maléfiques :: Le Harad
-
Sauter vers: