Bienvenue en terre du milieu !

-Faites évoluer votre personnage en vivant en Terre du Milieu-
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Intrigue générale] Poursuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aranarth Lex
Capitaine du Gondor ¤ Pair du Forum
avatar

Messages : 56
Age : 24

Fiche-personnage
Race et Origine: Humain (Gondor)
Bourse: 4000 £
Equipement:

MessageSujet: [Intrigue générale] Poursuite   Sam 14 Mai - 15:56



Cela faisait un peu plus de trois heures que le groupe sous les ordres de Kaleth avait quitté Fornost et chevauchaient au trot vers le Sud, direction où les indicateurs de la Guilde de l'Ombre avaient vu partir les kidnappeurs du prince héritier du Royaume Réunifié, Anduin. Ces derniers suivaient la route du Nord, qui continuait jusqu'à Bree, puis toujours plus au Sud vers Tharbad. Là, la vieille route du Sud menait à la Trouée de Rohan. C'était l'itinéraire probable des kidnappeurs, que Kaleth avait essayé de deviner, d'après les informations qu'il avait pu glaner auprès de ses contacts.

Pour une fois, Aranarth était tout à fait d'accord avec le maître assassin. L'itinéraire des malfaiteurs ne pouvait être que celui-ci, car ils ne pouvaient pas se cacher au Nord, où il n'y avait rien que des rôdeurs et des collines désertes, ni à l'Ouest, dans la Comté ou aux Havres Gris. A l'Est, il n'avaient rien à espérer, car ils devraient traverser (suivant le cheminement d'un auteur célèbre de la Comté, nommé Bilbo Sacquet), les montagnes, la Forêt Noire et Celduin, avant d'espérer pouvoir arriver à Rhûn. Entretemps, l'alerte aurait été donnée, et les elfes de Mirkwood ou les nains d'Erebor n'auraient eu aucun mal à les arrêter en chemin. La seule autre option était donc le Sud. Mais cette solution était-elle crédible? Oui, pensa le capitaine. Bien qu'il suffise que les gardes bloquent Bree et les environs pour couper la route aux kidnappeurs, les malfaiteurs avaient beaucoup d'avance sur les messagers partis d'Arnor pour prévenir la population de Bree que le fils du Roi Valarion avait été enlevé et ordonner l'organisation de recherches. Ils pourraient donc passer Bree sans être inquiétés. Ensuite, il n'avaient devant eux plus d'obstacles pour les empêcher de continuer au Sud, et rejoindre le Pays de Dun, puis, de là, disparaître dans la direction de leur choix. Il fallait donc à tout prix rejoindre les hommes poursuivis avant qu'ils atteignent le Pays de Dun, ou en dernier recours, pendant qu'ils y étaient. Après, il serrait trop tard. Tel était le raisonnement de Lex, et Kaleth semblait être parvenu aux mêmes conclusions que lui, puisqu'ils les avait menés plein Sud.

Les 5 poursuivants se trouvaient approximativement entre Bree et Fornost, légèrement plus près de Bree. En poursuivant au rythme où ils allaient, ils atteindraient la ville en fin d'après midi, et se coucheraient tard le soir sur Andrath, légèrement plus au Sud des collines des galgals, car Kaleth avait ordonner de ne pas s'arrêter dans ces collines, les collines hantées de Tyrn Gorthad, pour éviter tout perte de temps avec les redoutables êtres des galgals, ce qui semblait au capitaine de la garde de Minas Tirith être une sage décision. Il avait eu largement le temps pendant les trois premières heures du voyage de reconstituer un peu ses forces, et de réfléchir à tout cela, remerciant intérieurement sa femme Iodel de s'être tant intéressée à son instruction générale, que ses parents paysans n'avaient pas pu lui dispenser. Sans elle, il n'aurait ni lu le livre de Bilbo, ni connu la géographie et le peuplement de la terre du Milieu. Avec un pincement au cœur à l'idée qu'il ne la reverrait probablement pas, et qu'il ne connaitrait pas son fils, qui allait naître d'ici quelques mois, il se résigna a ne penser pour l'instant qu'à sa quête.

Il prit le temps d'observer ses quatre compagnons. Il connaissait déjà un peu Kaleth, du moins physiquement; mentalement, malgré le peu de contacts qu'il avait eu avec lui, il avait cerné la personnalité de l'assassin. Une personnalité somme toute assez détachée, froide, méthodique et réfléchie, dénuée de tout sentiment, doublée d'une facette un peu plus étrange, qui se manifestait parfois, mais ne dominait pas. Aranarth connaissait bien ces symptômes, il les avait retrouvé chez nombre d'assassins froids et méthodiques et de chefs de réseaux de même acabit. Si la personnalité de ces gens était ainsi, c'était à cause de leur nouvelle identité, définie par leur fonction, qui dominait généralement (voire tout le temps chez ceux qui se maîtrisaient le mieux), et leur ancienne identité, qui faisait parfois surface, généralement repoussée et souvent haïe, car siège d'une histoire sombre et des sentiments. Les autres traits de sa personnalité étaient une tendance nette à s'énerver rapidement, mais sans perdre sa maîtrise de soi, ce qui était courant chez ce type de personnalités, mais assez étrange à voir tout de même, et un certain désir de commandement, typique aussi de ce type de chefs méthodiques de groupes illégaux. Kaleth n'était pas un assassin de cœur, pensa Lex, il appartient à cette catégorie qu'il venait de décrire et qu'il nommait la catégorie des « professionnels ».

Le second que le capitaine reconnu facilement était l'humain qui l'avait neutralisé et mené à Kaleth à l'aide d'une poudre soporifique, était d'un rang bien inférieur. Un sous-fifre dangereux, car, contrairement à Kaleth, il semblait ne pas avoir trop de réflexion avant d'agir pour faire ce qu'il y avait à faire, et il semblait prêt à tout. Le fait qu'il n'éprouve aucun remords pour ses crimes était plus que certain, et sa personnalité était, pensait-il, on ne peut plus éloignée de celle de Kaleth. Si ce dernier n'était certainement pas devenu assassin par un choix libre et non influencé, mais à cause d'une raison quelle qu'elle soit (ce qui lui donnait probablement cette retenue et ce détachement propre à ce type de professionnel, pour lesquels tuer n'est pas un jeu, mais un travail sérieux), l'humain, lui, semblait ne pas appartenir à cette classe de criminels dont faisait partie Kaleth; il avait probablement choisi librement d'être ce qu'il était, ce qui en faisait un assassin qui aimait tuer. Un assassin de cœur, dont les valeurs étaient certainement sanglantes et noires. Il était à la fois plus et moins dangereux que Kaleth, car si il était moins méthodique et réfléchi que le maître, il avait en lui toute l'amour du meurtre du criminel passionné par son métier. Cet homme, il en avait peur, n'hésiterait pas à torturer et à tuer un homme, voire même une femme ou enfant si il le croyait bon ou s'il le voulait. Heureusement, à l'intérieur d'une guilde hiérarchisée, il était moins dangereux, car il devait obéissance à ses supérieurs, et ne pouvait donc pas laisser cours à toute sa furie dans toutes les situations. Aranarth était certain que s'il n'avait été capturé que par celui-ci, les tortures n'auraient eu de cesse que lorsqu'il aurait rendu l'âme. Pire, il aurait probablement chercher à lui faire le plus mal possible en s'en prenant à sa famille. Mais, heureusement pour lui, il n'avait pas dit un mot de sa famille, et il était donc probable, mais pas certain, que le groupe ignore tout de celle-ci. Si Aranarth survivait à la poursuite, il était sûr que cet homme ne lui laisserai aucune chance de vivre. En attendant, il faisait un allié sûr.

Les deux autres étaient des femmes. La première était une elfe à la silhouette sûre d'elle même. Le genre de tueuse que Lex ne parvenait pas à cerner, puisqu'il ne connaissait que très peu de femmes criminelles, et que celles-ci agissaient souvent sous le coup d'une émotion ou pour se venger, ce qui n'était ici pas le cas, car elle faisait partie de l'organisation de Kaleth, à un rang qu'il estimait élevé du fait de sa race, de sa stature et de ses armes. Elle était la criminelle responsable du massacre de Minas Tirith, qui l'avait conduit à suivre sa piste à Fornost, il en était presque sûr. En tout cas, si ses conclusions tenaient la route, et elles la tenaient, il savait qu'il ne fallait pas non plus sous-estimer ses capacités de combattante.

La dernière était certainement la plus surprenante aux yeux de Lex. Comment une petite elfe comme celle-ci, qu'il avait vu apeurée au possible dans l'auberge de Fornost, que l'on pouvait difficilement l'imaginer en malfaitrice, pouvait avoir rejoint leur groupe. C'était un mystère presque insoluble en l'état des connaissances d'Aranarth. Elle ne semblait pas appartenir depuis longtemps à la bande de Kaleth. Elle avait certainement été recrutée le jour ou Lex l'avait vue pour la première fois, dans l'auberge de Fornost. Triste destin que le sien, pensa-t-il, une fois qu'on entre dans ces réseaux, on peut difficilement en ressortir indemne, et je la vois mal exécuter les travaux criminels qu'on lui confiera.
Le capitaine, après avoir ainsi réexaminé ses différents compagnons, s'adressa à eux, choisissant un ton ferme et dénué d'émotions:
-Eh! Il faudrait peut-être que je sache à qui j'ai affaire, vu que le voyage risque de durer un bout de temps.
Sur un ton plus jovial, et teinté d'ironie amère, il continua:
-Si vous pouviez avoir l'amabilité de vous présenter. Comme ça, ça me permettra de mieux vous connaître avant la fin de notre périple... Et mon exécution...

Et sur un ton d'humour, il rajouta:
-A moins que vous craignez que je ne vous jette en prison à cause de ce que vous direz, bien sûr.


La question était posée sans arrière pensée. N'ayant aucune chance de survie, il voulait au moins connaître ceux avec qui il allait certainement passer ses dernières heures. De toutes manières, il avait déjà de quoi les emprisonner (sauf l'elfe qui ne ressemblait pas à une criminelle), leurs dires, quels qu'il seraient, n'aggraveraient rien, ils n'avaient aucune raison de ne pas lui répondre, et ils le savaient.


Dernière édition par Aranarth Lex le Sam 14 Mai - 16:20, édité 2 fois (Raison : Insertion des liens)
Revenir en haut Aller en bas
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Sam 14 Mai - 16:52

A la tête du petit groupe de cavaliers, Kaleth haussa légèrement les sourcils lorsqu'il entendit l'humain tenter d'engager la conversation ; son étonnement se mua d'ailleurs en amusement alors qu'il écoutait l'opinion qu'avait Aranarth quant à son sort une fois le prince sauvé : il semblait en effet convaincu qu'il allait être exécute, et que la Guilde le ferait disparaître... et Kaleth se garderait bien de le détromper, car il y avait en effet un nombre non négligeable de chances pour que l'humain disparaisse, une fois son utilité remplie. Toutefois, Kaleth n'oubliait pas que ce soldat qu'il avait capturé n'avait rien appris de concret sur la Guilde, il avait juste été mis aux fers pour avoir trop fouiné... ce qui n'empêchait pas qu'il n'ai rien trouvé.

Mais lorsque Kaleth entendit l'humain réclamer des présentations, il fut frappé de la justesse de ces propos : effectivement, si le groupe devait fonctionner à merveille, mieux valait se connaître. Et cela n'ajouterais rien au savoir du policier, étant donné que des noms de membres de la Guilde aussi importants qu'eux ne pouvaient pas servir à leur nuire. Aussi fit-il ralentir sa monture, afin de se replacer au milieu des autres, avant de prendre la parole, s'adressant à Aranarth tandis qu'ils continuaient d'avancer sur la grande route :

"Tu me connais, mais nous ne savons pas ton nom. La moindre des choses serait donc de nous le donner, en contrepartie... Mais commençons par présenter les miens.

Celui qui est à ta gauche se nomme Celàmbor. C'est mon apprenti : un archer hors-pair, un combattant doué, et un disciple prometteur malgré sa fougue humaine. Il aime manier l'arc, ainsi que d'autres armes de tir, comme les couteaux de lancer, ou les arbalètes de poing. Il est très précis dans ses tirs, c'est un bon élève.

L'elfe que tu vois là-bas se nomme Lhunara... tu l'as déjà vue, à cause de cet incident dans les rues de Minas Tirith. Elle appartient au peuple elfique, et elle se débrouille donc parfaitement au combat. Je crois savoir qu'elle a une préférence pour les armes contondants, comme ce bâton, ou simplement ses dagues. Elle est ma main droite pour diriger la Guilde, et elle a toute ma confiance.

Celle de droite s'appelle Ysabelia. Elle a intégré la Guilde il y a peu, et elle est ici à ma demande."

Kaleth laissa planer un silence, tandis que chacun finissait de comprendre les compliments cachés dans sa manière de les décrire. Avant qu'Aranarth ne puisse répondre, Kaleth parla de nouveau, impassible :

"Quant à toi, nous attendons ton nom ; et ne crois pas pouvoir me berner avec un faux, je veux entendre ton véritable nom, comme je t'ai donné les nôtres. Si tes yeux ne me convainquent pas que tu dis la vérité, tu ne vivras pas deux minutes de plus."

Le silence retomba alors qu'Aranarth et Kaleth se dévisageait, chacun des deux sachant pertinemment qu'ils étaient le centre de l'attention générale. Le regard dur, l'assassin leva lentement un doigt vers le visage d'Aranarth, parlant encore :

"Et..." Un déclic sec retentit, et une lame de poignet longue d'une vingtaine de centimètres, sortie d'une cache située sous le poignet de Kaleth, se retrouva soudain pointée vers l'humain, sa pointe à un centimètre à peine de la peau. "Saches que je ne te crains pas. Ni toi, ni les soldats de Gondor. L'auberge où tu as résidé est déjà vendue, et les quartiers de la Guilde se sont déplacés. Alors dis-moi, comment pourrais-tu me nuire ? Je ne serais jamais incarcéré : je suis Kaleth, je suis la Guilde, je suis une légende que les minables soldats de ton genre traqueront encore longtemps après que toi et tes petits-enfants ne soyez redevenus poussière."

______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Aranarth Lex
Capitaine du Gondor ¤ Pair du Forum
avatar

Messages : 56
Age : 24

Fiche-personnage
Race et Origine: Humain (Gondor)
Bourse: 4000 £
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Sam 14 Mai - 17:35

Le capitaine Lex ne s'était pas attendu a ce que se soit Kaleth lui même qui réponde. Celui-ci lui avait donné des informations importantes. Tout d'abord, il n'avait pas affaire à de minables sous-chefs; mais au chef suprême de la Guilde de l'Ombre. "ma main droite pour diriger la Guilde", avait-il dit. Kaleth était donc le chef de la plus grande organisation criminelle secrète de tous les temps, et Lhunara sa main droite! Quelle surprise. Le capitaine ressentit une certaine satisfaction à savoir cela. Rares, très rares étaient ceux qui avait vu le chef de la Guilde de l'Ombre et sa seconde, et qui étaient encore en vie, alors qu'ils ne faisaient pas partie de ladite Guilde, mais étaient au contraire des ennemis. En soit, être ici et en savoir autant était déjà une victoire. Lorsque Kaleth eut fini et le menaça, Aranarth compris qu'il avait vu juste. L'elfe était succeptible et ne tolérait aucune ombre à sa mainère de commander. Comprenant qu'il n'avait aucun intérêt à mentir, mais refusant par principe de céder, d'autant que son nom pouvait les conduire plus tard à sa femme, il voulut d'abord résister, comme il l'avait déjà fait sous la torture. Puis il se souvint de la raison pour laquelle il était ici, et, considérant la sauvegarde de la vie du prince de Gondor comme la priorité absolue, il choisit de répondre la vérité à Kaleth. Rien que la vérité, mais pas toute la vérité. Il savait que Kaleth et les autres se rendraient tous compte de son omission, mais il espérait que Kaleth, ou l'un des autes lui donnerai le choix. Il éloigna son cheval du maître de la Guilde, lui répondant d'un ton neutre, bien que ses yeux mettent au défi le chef elfe:

-Je sais très bien que tu n'as pas peur de moi. Mais tu oublies que je suis déjà mort. Je ne suis qu'en sursis actuellement.

Le capitaine continua, se maîtrisant pour tenter de calmer le maître de la Guilde, se rappelant ce que celui-ci lui avait dit, et se rabaissant pour éviter de mettre Kaleth encore plus en colère. Il lui en coûta de dire cette phrase, mais elle eu pour effet de calmer le chef du groupe:
-Ce que vous avez pris pour une menace n'était qu'ironnie, maître Kaleth. Je ne vous veux aucun mal pour l'instant, et serrais de toutes façons bien incapable de mettre n'importe lequel d'entre vous derrière les barreaux dans l'état actuel des choses.

Puis il parla au reste du groupe, d'une voix au ton sûr:
-Je me nomme Aranarth. Je ne vous dirais pas mon nom de famille, mais je suis capitaine de la garde de Minas Tirith. Vous savez tous quelles circonstances m'ont ammené ici, je crois. Sachez que vous pouvez me faire une entière confiance pour la durée de notre quête, car plus que tout je souhaite sauver le fils de celui auquel j'ai juré fidélité. Mais après cela, je devrais quand même vous arrêter, car vous avez presque tous ici brisé des vies innocentes. Ceci dit, je doute que j'aurais la moindre chance de faire quoi que ce soit, sinon résister de toutes mes forces avant de mourir.

Il attendit la réaction de ses interlocuteurs. Il venait de refuser de leur dire tout son nom, pour la deuxième fois (la première ayant eu lieu dans l'auberge ou il avait été soumis à la question), mais il venait aussi de leur tendre la main, ainsi que de les prévenir de sa réaction une fois Anduin ramené en sécurité. Qui réagirait le premier? Celambor allait-il répondre, probablement avec violence? Lhunara allait-elle prendre la parole ou agir? Ysabelia se manifesterait-elle? Ou Kaleth monopoliserait-il la conversation, en sa qualité de chef?
Revenir en haut Aller en bas
Lhunara
Pair du Forum ¤ Dame de la Cour de Gondor ¤ Membre de la Guilde de l'Ombre
avatar

Messages : 319

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe autrefois de Lorien
Bourse: 0£
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Mar 17 Mai - 20:09

[Désolée pour la piètre qualité de mon rp, j'ai posté vite pour éviter à Kaleth d'avoir à relancer Smile]

Le groupe de cavaliers était parti depuis quelques heures. Le soleil n'allait pas tarder à se lever... Dommage. Lhunara avait appris à préférer la pénombre à la lumière, et pas seulement par son métier. La capuche rabattue, l'elfe réfléchissait, et elle avait de quoi faire. Qui avait enlevé le jeune prince ? Et pourquoi faire ? Pour une rançon ? Ou peut-être pour faire accuser la Guilde qui semblait être la seule organisation capable d'effectuer une telle mission avec autant de succès... du moins jusqu'à présent. Quiconque menaçait la Guilde, même involontairement, aurait à le payer. D'autant qu'Anduin était un jeune homme très bien, et l'elfe aimait discuter avec lui avant... Lorsqu'elle était encore Dame Lhunara de Gondor. Rétrospectivement, elle ne regrettait pas ce titre, au vu de la liberté d'action, de mouvement qu'elle avait regagné.


Devant elle, Aranarth dévisageait successivement chacun des membres du groupe. D'abord Kaleth, le maître de la Guilde, d'un air pensif. Elle-même respectait énormément l'elfe, qui bien que doté d'un caractère des plus spéciaux avait de nombreuses qualités. Qu'il s'agisse de combat, de réflexion ou encore de logique, Kaleth semblait exceller en tout. Il n'était pas le maître de la Guilde de l'Ombre pour rien...
Son regard se tourna ensuite vers Celàmbor et elle put facilement deviner ce que l'humain pensait. Un homme de main, pas trop porté sur la réflexion... Elle-même l'avait cru, mais après sa discussion dans l'auberge elle avait compris aux questions qu'il lui avait posées que Celàmbor avait un esprit vif particulièrement vif... Du moins pour un humain.
Aranarth se tourna ensuite vers elle, et elle lui rendit son regard. Que pensait-il ? Elle aurait aimé le savoir...
Puis l'humain dévisagea Ysabelia, et Lhunara devina ses question avec facilité. Que faisait une elfe à l'air si innocente ici ? Avait-elle se place dans un groupe de combattants visant à récupérer le fils du roi de Gondor ? Bien sûr que oui, pensa l'elfe. Après tout, ils auraient aussi besoin de réflexion... Et elle savait qu'elle se battrait mieux avec Ysabelia à ses côtés, aussi étrange que cela puisse sembler.

Lhunara se perdit dans la contemplation du paysage qui défilait sous ses yeux, et allait reprendre le fil de ses pensées et de ses questions lorsque Aranarth engagea la conversation, demandant une présentation du groupe. L'elfe sourit en comprenant les compliments dissimulés dans les paroles de Kaleth... sourire qu'elle perdit lorsqu' Aranarth se présenta à son tour... omettant volontairement son nom de famille. Éperonnant son cheval, elle se plaça au niveau de l'humain et lui parla :

"Ne pas connaître ton nom m'importe peu, mais j'imagine que cela ne doit pas en aller de même pour Kaleth. En revanche, j'espère en effet que l'on peut compter sur toi pour la durée de la mission...

Saches que personnellement, je t'aurais tué pour t'apprendre à ne pas venir fouiner dans les affaires de la Guilde. Ceci dit, si Kaleth a épargné ta vie pour un temps et t'as permis de te joindre à nous, je lui fait confiance. Cela fait longtemps que j'ai compris que les décisions de Kaleth étaient toujours fondées.

Tâche donc de ne pas me faire mentir."

Lhunara avait parlé d'un ton froid et mordant, puis ajouta d'une voix moins agressive :

"Je n'ai rien contre toi Aranarth. J'espère que tu ne m'en voudra pas si je me montre un peu méfiante."

Cette dernière remarque était destinée à adoucir un peu le reste. Lhunara ne voulait pas créer de tensions dans le groupe. Leur quête semblait déjà si difficile...


Dernière édition par Kaleth le Mar 17 Mai - 20:26, édité 1 fois (Raison : Corrections)
Revenir en haut Aller en bas
Celàmbor
Assassin
avatar

Messages : 304
Age : 20
Localisation : Au dessus de toi, prêts à te tuer

Fiche-personnage
Race et Origine: humain du Gondor
Bourse: 16000 £
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Mar 17 Mai - 20:24

Le vent sifflait dans mes vêtements, les faisant voler dans mon dos comme un résidus de mon passage dans ce monde. Comme l'ombre de la mort elle même. Nous filions sur ce chemin en direction du sud depuis un temps indéfini, dans ces cas là la seule notion du temps se rapportant à un empressement instoppable, chaque seconde était aussi précieuse que le plus gros rubis nain ou le plus délicat habit elfique. Et c'est pourquoi nous nous emparions et utilisions chaque fragment temporel pour progresser dans la folle quête que nous venions d'entreprendre. D'après ce que j'avais compris, le jeune prince Anduin avait été enlevé par des hommes le jour de son sacre. Kaleth craignant que la Guilde ne soit suspectée, il avait décidé de se mettre à leur poursuite sans plus attendre pour faire éclater la vérité et dissiper les soupçons. J'avais grandement eu le temps de réfléchir à tout les détails de la mission une fois parti, et je commençais à me douter de plusieurs chose. Nos ennemis étaient soit très fort en camouflage, et donc nous devions nous méfier d'une embuscade s'ils parvenaient à flairer notre arrivée, soit ils avaient été suffisamment fort pour éliminer les gardes. Je ne savais pas précisément combien d'homme était posté aux chevets du Prince, mais surement un nombre incroyable, vu l'importance de la situation. Pour réussir un envlèvement discrètement, l'ennemi avait surement attaqué en petit groupe, ce qui signifiait qu'ils étaient parvenus à vaincre les gardes malgré un surnombre évident et surtout assez vite pour ne pas attirer l'attention. Effroyable.

Cet aspect de la mission était pour moi le moins compliqué pour le moment, quoi que je me demandais qui pouvait bien être nos ennemis. Ayant une profonde aversion pour les Gobelins, j'avais commencé par les suspecter avec leurs écoeurants alliés Orques, et aucune trace ne m'avait permis de mieux connaître mes ennemis. La direction qu'ils avaient pris aurait pu me donner un indice si j'avais reçu un enseignement géographique, et à part le Gondor et une partie du Rohan, plus particulièrement les alentours du Gouffre de Helm et de Edoras, je ne connaissais rien de la géographie des Terre du Milieu. J'avais honte à me l'avouer, mais sans personne je serais perdu et démunis. Heureusement, je pouvais compter sur le petit groupe qui galopait à mes côtés. D'abord, Kaleth, le Grand Maître de la Guilde des Ombres et mon mentor. Je ne doutais pas une seule seconde qu'il connaisse les lieux, au moins mentalement, et cela me rassurait de savoir qu'au moins une personne nous menait sur le bon chemin. J'avais tant de pensée sur lui, de questions mais pas un doute à présent que tout résumer aurait pris bien trop de temps et d'énergie, aussi je passais à la jeune femme qui galopait non loin de lui. La Bras droit de Kaleth, Lhunara, une jeune elfe aussi belle que terrifiante. Pour rien au monde je ne voudrais avoir à combattre contre l'un de ces deux là. Et l'ennemi qui aurait ce malheur ne ferait surement pas long feu.

Suivait Ysabelia, la jeune femme sur qui j'avais des doutes mais qui avait la confiance de Kaleth. Possédant ce "titre honorifique", elle était non seulement ma supérieur mais aussi une personne de confiance, du moins à mes yeux. Je ne voyais pas d'arme sur elle. Sachant la grande sagesse des elfes, je vint à la conclusion qu'elle devait posséder un objet de défense dissimulé quelque part. Mon esprit s'attarda plus longuement sur Aranarth. Le capitaine que j'avais capturé peu de temps avant notre départ, moins d'une semaine, semblait faible et en mauvais état physique bien qu'une flamme de détermination brûlait au fond de ses prunelles. Il devait avoir saisi l'importance de notre mission et aussi le destin qui l'atteindrait à la fin de cette dernière, mais refusait d'abandonner avant la toute fin de sa vie. Rien que pour ça, j'admirais sa détermination discrètement. Bien sur, il venait du Gondor, et était un des dirigeants de sa police, ce qui éveillait en moi les braises de la haine. Je n'oubliais pas l'humiliation des Gondoriens et gardait mon envie de vengeance. Je comptais bien demander à Kaleth l'honneur de lui ôter la vie. Pour commencer ma vengeance.

Soudain, son regard se posa sur moi, et j'y lus un mépris profond. Il me méprisait, et devait me considérer comme beaucoup de gens me considérait, comme un sous fifre stupide et brutal. Ce jugement rapide continua d'aviver ma haine, que je décida d'enfouir le temps de l'opération. Un groupe doit être soudé pour arracher la victoire. Tout problème d'entente entre ces membres doit passer après le bien commun, au risque de condamner tout le monde à une fin atroce. Et je ne comptais pas mourir. Après les tortures qu'il avait subi, je doutais qu'il soit en très bon état, aussi je décidais de garder un oeil sur lui.

Un problème de moral se posa alors à moi. Si je devais un jour faire parler un homme contre son gré, jusqu'où irais-je ? Serais-je capable de m'en prendre à sa famille ? Tuer devant ses yeux sa femme et ses enfants ? J'avais beau réfléchir, je ne voyais qu'une réponse. Non. Je ne pouvais faire mourir des innocents comme punition, je ne pouvais créer une nouvelle injustice comme celle qui m'avait brisé. Plutôt content de ma vive conclusion, je n'entendis que brièvement le début de la discussion entre Kaleth et Aranarth. La suite était une description des membres du groupe. Je sentis une bouffée de fierté que j'étouffa aussitôt lorsuqu'il me décrit comme prometteur. Voulant paraître moins cruel aux yeux de mon allié provisoire, je le saluais d'un bref hochement de tête, lui montrant par la même occasion que je ne lui voulais pas de mal. Pour le moment.

La suite était variée. Kaleth demanda son nom au Gondorien, puis le menaça avec sa lame. Je fus stupéfait de découvrir une partie de la logistique de la Guilde lorsqu'il expliqua que l'auberge était vendue et les quartiers de la Guilde déplacés. Impressionant. Aranarth repris la parole, et j'entendis dans ses mots une lueur d'espoir. il avait beau l'annoncer d'un ton neutre quil se savait condamné, il nourrissait un espoir de s'en sortir. Le fait qu'il nous fasse confiance me fit sourire, car malgré son entêtement il était empreint d'un soupçon de sagesse.

Lhunara lui parla brièvement, puis je m'avançais moi aussi près de lui avant de lui souffler d'un ton inaudible. :

-Je ne te fais pas entièrement confiance, mais nous sommes compagnon de mission. Sache juste que pendant notre quête, tu n'as rien à craindre de moi. Je ne te hais pas personnellement mais je hais ce que tu représentes. Tu es courageux, intrépide, et tu aurais pu mener une vie glorieuse si tu n'avais pas emprunté un mauvais chemin. Je veux juste que tu saches, je ferais tout mon possible pour que si tu possède de la famille, elle ne soit pas attaquée. Je ne peut rien te promettre, car les volontées du Maître son insondable, mais si j'ai le choix je leurs laisserait la vie sauve.


Une fois ceci déclaré, je me relevais et recommença à parler, ce coup ci plus fort pour être entendu de tous.

-Maître, avez vous des soupçons sur l'identité de nos ennemis ? J'aimerais mieux savoir à qui nous pourrions avoir à faire afin d'être préparé. Le savoir c'est le pouvoir comme j'ai appris. Du moins, si vous le voulez bien.

Je finissais ma phrase sur cette marque de respect qui lui montrait ma soumission totale.
Revenir en haut Aller en bas
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Mer 18 Mai - 19:50

Kaleth chevauchait légèrement devant le petit groupe ; il avait en effet prit la tête après avoir parlé durement à Aranarth, répondant aux menaces de l'humain. Il se calmait donc, reprenant son impassibilité coutumière. Toutefois, les dialogues continuaient derrière lui, bien qu'il n'y prêta qu'une oreille très distraite. Il eut conscience d'entendre Lhunara s'exprimer, mais sans comprendre ce qu'elle disait, tellement son attention était détachée du moment présent. Lorsque le voix de Celàmbor parvint à ses oreilles, elle était étouffée, au point que même son ouïe elfique ne lui permettait pas d'en distinguer les mots. Son attention éveillée, il se demanda, les sourcils haussés, un petit sourire aux lèvres, ce que son apprenti pouvait bien vouloir dire à l'humain que son mentor ne devait pas entendre. Amusé, le Maître de la Guilde songea que cela n'avait que peu d'importance, somme toute. Mais une idée lui caressa l'esprit : ce voyage devrait lui permettre de juger des capacités de Celàmbor, et de cerner avec détail sa personnalité, afin de déterminer si il était apte à assumer une responsabilité dans la Guilde. Et même en admettant que cela soit le cas, Kaleth n'avait aucune idée de la manière dont il s'intégrerait dans ce nouveau rôle... Tout compte fait : l'assassin trancha : Celàmbor était son apprenti, et c'était tout pour le moment. Avec un petit sourire pour lui-même, l'elfe se demanda si le jeune et impétueux humain qu'il avait choisi comme élève s'était rendu compte du statut très élevé dont il jouissait au sein de la Guilde, et du rang que lui conférait le fait d'être l'apprenti du maître suprême.

Puis son attention dériva sur Ysabelia, et ses pensées ne portèrent bientôt plus que sur elle. Il se demanda alors s'il n'avait pas agi trop promptement, à s'en aller de la sorte, et si Ysabelia ne s'était pas offusquée de ce départ précipité. Kaleth ne voulait pas que leur relation souffre des conditions du voyage, aussi se promit-il de faire part de ses inquiétudes à Ysabelia dès que possible.
Puis son esprit s'attarda légèrement sur l'attitude relativement neutre de Lhunara, qui semblait essayer de réconcilier la Guilde avec Aranarth. Enfin, Kaleth se concentra sur leur objectif, songeant que cette traque n'avait rien d'académique, car ils ne faisaient que suivre une piste "supposée" être celle des ravisseurs. Kaleth détestait tirer des plans sur la comète, mais à défaut d'indices concrets... il fallait faire avec ce qu'on avait.

Il fut tiré de ses pensées par la voix de Celàmbor, plus sonore qu'avant, qui l'interpellait, l'interrogeant sur l'identité de leurs ennemis. L'elfe poussa un léger soupir, avant de prendre la parole, sans se retourner :


"Je ne sais pas, Celàmbor. Nous n'avons que très eu d'éléments sur l'identité exacte des agresseurs du prince... Il y avait une fête au palais la nuit dernière, et des gardes n'étaient pas postés partout. Il ne devait pas y avoir de gardes devant les appartements vides. Quant au fait de s'être infiltré dans le palais, seuls des elfes auraient pu réussir cet exploit sas se faire remarquer... et sans aide intérieure. Mais des humains auraient peut-être pu s'introduire sans être repérés..."
Cette dernière hypothèse est plausible, mais ne concorde pas avec ce qu'on observé mes agents..."


Un silence ponctua sa déclaration, uniquement rompu par le bruit des sabots de leurs montures sur la route. Au bout d'un moment, tous commencèrent à songer que Kaleth avait dû retomber dans ses pensées. Mais le Maître de la Guilde reprit :

"Les informateurs de la Guilde qui ont vu les ravisseurs du prince ont remarqué un détail, qui m'a paru insignifiant sur le moment. Les ravisseurs se tenaient voûtés... et je ne sais pas quoi en penser... Des orques n'ont pas l'intelligence nécessaire à l'élaboration d'une telle opération..."

______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Celàmbor
Assassin
avatar

Messages : 304
Age : 20
Localisation : Au dessus de toi, prêts à te tuer

Fiche-personnage
Race et Origine: humain du Gondor
Bourse: 16000 £
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Dim 22 Mai - 20:31

-Je ne sais pas, Celàmbor. Nous n'avons que très eu d'éléments sur l'identité exacte des agresseurs du prince... Il y avait une fête au palais la nuit dernière, et des gardes n'étaient pas postés partout. Il ne devait pas y avoir de gardes devant les appartements vides. Quant au fait de s'être infiltré dans le palais, seuls des elfes auraient pu réussir cet exploit sans se faire remarquer... et sans aide intérieure. Mais des humains auraient peut-être pu s'introduire sans être repérés...
Cette dernière hypothèse est plausible, mais ne concorde pas avec ce qu'on observé mes agents...


Je fis le silence après cette révélation. Il se pouvait que nous affrontions des elfes, gracile êtres des forêt à la légendaire maîtrise des arts du combat. Je tremblais rien que de penser à cela, car dans toute les légendes que me narrait mon grand père, depuis l'aube des Terre du Milieu, chaque fois que les elfes avaient dû prendre les armes, il en avait résulté un massacre général chez leurs ennemis. Leurs lames recourbée fauchaient les vies comme du blé, leurs boucliers bloquant habilement les estocades violente. Leurs casques protégeaient leurs visages alors que leurs yeux brulaient de la flamme de la juste fureur. Tous tremblait devant eux, moi y compris. S'il y avait bien une chose sur cette terre que je craignais d'affronter, c'était bien ces être semi divin à mes yeux.

Quand à la seconde hypothèse, elle semblait plus plausible mais impliquait une trahison qui viendrait de l'intérieur même de la Garde du palais, à moins que ce ne soit un convive qui ait commis le méfait. Dans tout les cas, il faudrait un jour ou l'autre le démasquer et lui faire payer son méfait. Je ne parvenais pas encore à comprendre les subtilités de la politique, mise à part son caractère malsain à en crever. Des monarques seraient prêt à vendre leurs enfants, troubler la paix ou exterminer des centaines de vie pour assouvir son insatiable soif de pouvoir. Et je ne pouvais accepter cela. Certe, j'étais tout autant un assassin qu'eux, mais j'avais au moins le courage de tuer moi même mes ennemis, pas à l'aide d'un groupe de pantins payés une misère pour accomplir leur tâche avant d'être éliminé discrètement. Et je ne tuais les innocents qu'en dernier recours. Lorsque c'est une voie de non retour pour moi. Ou pour la Guilde.

-Les informateurs de la Guilde qui ont vu les ravisseurs du prince ont remarqué un détail, qui m'a paru insignifiant sur le moment. Les ravisseurs se tenaient voûtés... et je ne sais pas quoi en penser... Des orques n'ont pas l'intelligence nécessaire à l'élaboration d'une telle opération...

Il sous entendait donc que nos adversaires pourraient être de toute autre nature. Cela pourrait être des créatures de l'ombre, faconné par le mal pour répandre le mal. C'était eux qui des des générations plus tôt avait déclaré la guerre aux peuples des Terres du Milieu. Ils avaient semé mort et destruction sur leur passage, avant d'être finalement vaincu aux portes de Minas Tirith. Puis, des héros légendaire les avaient suivi jusque dans leurs terre, afin de permettre leur destruction. Ou quelque chose comme ça. J'ignorais ce qu'ils étaient devenu ensuite, mais je ne doutais pas que le sort des rares survivants était funeste. Je ne pensais vraiment pas devoir un jour affronter un tel fléau, mais il semblait que le destin les dressait sur ma route. Et je ne me défilerai pas devant mon devoir.

-Seigneur Kaleth, Vous sous entendez qu'ils auraient eu l'aide de quelqu'un, peut être même de quelqu'un qui se terre entre les murs du Palais. Mais soupçonnez vous quelqu'un en particulier ? Ou alors est-ce une affaire plus grande qu'un simple kidnapping pour gagner argent ou territoire par un homme jaloux ou cupide ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Ven 27 Mai - 10:52

Kaleth ne souriait plus, à présent. La remarque de Celàmbor à propos d'une éventuelle infiltration du Palais par leurs ennemis retournait le couteau dans la plaie. En effet, le Maître de la Guilde trouvait insultant qu'une organisation concurrente puisse envahir l'ombre du palais... lieu où lui-même n'avait que quelques informateurs. C'était blessant pour l'honneur de la Guilde, d'autant que...

"Je n'ai pas eu connaissance d'activité étrange au palais. L'infiltré aura passé outre mes agents de renseignements. Ce serait inquiétant. Peut importe qui est derrière tout ça, il est très influent et certainement aussi dangereux qu'il est malin..."

Sur-ce, Kaleth décida de changer de sujet avant qu'un autre silence ne s'installe :

"Il y a une chose que nous devons faire. Nous sommes un groupe, et la mission est périlleuse. En cas de combat, nous ne devons pas nous gêner mutuellement. Il est nécessaire que nous harmonisions nos positions et nos façons de combattre, afin de créer un positionnement basique, auquel nous pourrons nous référer pour ne pas nous rentrer dedans dès que le moment d'agir sera venu..."

Quelques coups de sabots sur le chemin ponctuèrent la déclaration, avant que l'elfe ne reprenne à nouveau :

"Chacun doit tirer le meilleur profit de ses aptitudes. A ce propos, Celàmbor, comment penses-tu te positionner si... disons, dix cavaliers surgissaient devant nous ? Il est important également que tu estimes bien et anticipes nos déplacements, car une flèche se perd vite. Mais tu devrais t'en sortir.

Lhunara... Je ne te ferais pas l'affront de te suggérer ton rôle, à toi... Les autres, sachez que Lhunara a un style de combat assez ample. Prenez garde à ne pas prendre de mauvais coup en restant trop près.

Personnellement, je suis moins consommateur d'espace, mais je bouge souvent assez vite lorsque je combats... Prudence, également, donc.

Ysabelia, je dois te parler de pas mal de choses lorsque nous nous arrêterons... Ce soir, je t'expliquerais.

Et toi, l'humain... Ta situation est particulière, et je n'ai pas encore tranché sur la question te concernant..."

______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Celàmbor
Assassin
avatar

Messages : 304
Age : 20
Localisation : Au dessus de toi, prêts à te tuer

Fiche-personnage
Race et Origine: humain du Gondor
Bourse: 16000 £
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Sam 4 Juin - 13:56

-Je n'ai pas eu connaissance d'activité étrange au palais. L'infiltré aura passé outre mes agents de renseignements. Ce serait inquiétant. Peut importe qui est derrière tout ça, il est très influent et certainement aussi dangereux qu'il est malin...

Mon hypothèse d'un homme de pouvoir semblait être la bonne, mais il restait à savoir qui était il, et surtout de quel peuple. Car je savais que les humains ne venaient pas tous du Rohan et du Gondor. Dans les désert de la Terre du Milieu se terrait des peuplades de barbares sanguinaires, qui avaient survécu à la guerre de l'anneau avec fourberie. On n'avait pas eu de trace d'eux depuis les guerres de l'année 128, qui avait opposé Gondorien et corsaire d'Umbar. Aussi, la perspective d'une attaque de ces sauvage était probable. La présence d'Orque ne serait alors pas étonnante, mais cela soulevait quelques questions aux réponses inconnues. D'abord, comment avaient-ils fait pour recruter les guerriers du Mal. Il fallait avoir de l'influence ou une grande armée pour les soumettre à ses ordres, et dans les deux cas il faudrait craindre et résoudre le problème d'un tel homme.

-Il y a une chose que nous devons faire. Nous sommes un groupe, et la mission est périlleuse. En cas de combat, nous ne devons pas nous gêner mutuellement. Il est nécessaire que nous harmonisions nos positions et nos façons de combattre, afin de créer un positionnement basique, auquel nous pourrons nous référer pour ne pas nous rentrer dedans dès que le moment d'agir sera venu...

Il avait raison. J'ignorais totalement le style de combat de mes alliés, et je ne doutais pas que ce ne soit pareil pour le Gondorien. Il fallait mettre en place un plan d'action, et c'est ce que proposais Kaleth, en tant que chef de groupe avisé et prévoyant. Sans attendre de réponse, il commença à distribuer les rôles au groupe, détaillant les points faible et fort de chacun.

-Chacun doit tirer le meilleur profit de ses aptitudes. A ce propos, Celàmbor, comment penses-tu te positionner si... disons, dix cavaliers surgissaient devant nous ? Il est important également que tu estimes bien et anticipes nos déplacements, car une flèche se perd vite. Mais tu devrais t'en sortir.

Je commençais à réfléchir à la question pendant qu'il continuait à distribuer les rôles, sans pour autant perdre une once de ses paroles.

Lhunara... Je ne te ferais pas l'affront de te suggérer ton rôle, à toi... Les autres, sachez que Lhunara a un style de combat assez ample. Prenez garde à ne pas prendre de mauvais coup en restant trop près.

Je ne comptais pas me jeter directement dans le combat en cas d'affrontement, préférant couvrir à distance mes alliés tout en éliminant d'une attaque rapide tout ennemi tentant de fuir ou de les contourner pour les prendre de flanc ou de dos. Mais si par malheur je me retrouvais pris dans le tumulte de la bataille, je ferais attention à ne pas me retrouver trop près de Dame Lhunara.

Personnellement, je suis moins consommateur d'espace, mais je bouge souvent assez vite lorsque je combats... Prudence, également, donc.

Des attaques rapide et dévastatrices surement. Je parvenais à peu près à percevoir son style de combat en me basant sur les rudiments d'assassin dont je disposais. Sûrement un bond en avant en empoignant l'ennemi avant de lui planter une lame dans le ventre.

Ysabelia, je dois te parler de pas mal de choses lorsque nous nous arrêterons... Ce soir, je t'expliquerais.

Et toi, l'humain... Ta situation est particulière, et je n'ai pas encore tranché sur la question te concernant...


Je ne pris pas le temps de détailler ses deux dernières remarque et pris la parole lorsqu'il eut finit de parler.

-Maître Kaleth, par rapport à la question que vous venez de poser. Si dix cavaliers viennent à nous, je prendrais les avant du groupe pour commencer à attendrir l'ennemi pendant son avancée, pus je vous laisserai me dépasser. Je vous demande juste de laisser un espace conséquent entre vos montures afin que je puisse tirer sur l'ennemi. Une fois le combat commencé, de crainte de vous blesser par mégarde, je resterais hors combat sauf si vous m'appelez et couvrirez vos flanc et vos arrières en éliminant les fuyards et ceux tentant de vous prendre de flanc. Est-ce convenable ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   Ven 15 Juil - 17:56

Mais Kaleth était déjà passé à autre chose... en tous cas, ce fut certainement l'impression qu'il donna, car il ne répondit pas, conservant un air songeur pendant plusieurs heures. Le silence retomba sur le petit groupe, jusqu'à ce qu'enfin, la nuit venue, Kaleth propose une halte, grandement appréciée par tout-un-chacun.



______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue générale] Poursuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue générale] Poursuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Intrigue générale (Septembre 2011)
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Le défilé (explosif) des Champs-Élysées
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Des bulles et du jazz chez Dédé La Truffe !
» [INTRIGUE GÉNÉRALE] Petite sauterie à l'ambassade de Vichy
» Intrigue générale n°2 : Are you sure you wanna stay ? - Chapitre Premier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en terre du milieu ! :: 
Régions de la Terre du Milieu
 :: Périples de tous lieux :: Trajets égarés
-
Sauter vers: