Bienvenue en terre du milieu !

-Faites évoluer votre personnage en vivant en Terre du Milieu-
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [2011] Réveil

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: [2011] Réveil   Sam 23 Avr - 11:22

Un rayon de lumière vint éclairer de la douce lueur de l'aube le lit de la petite chambre, mettant au jour deux corps enlacés, endormis au beau milieu des draps. Lorsque les premiers rayons du soleil vinrent caresser son visage, l'un des deux elfes ouvrit les yeux, parfaitement réveillé à présent. Aussitôt, observant l'aurore naissante à l'horizon, Kaleth entreprit de se retirer de l'étreinte d'Ysabelia, blottie contre lui. Mais alors qu'il se glissait hors de ses bras, elle se déplaça afin de le garder contre elle : elle aussi était réveillée. Souriant, Kaleth s'étendit sur le côté, face à Ysabelia, la main droite contre la tempe, et le coude enfoncé dans l'oreiller, la tête en appui contre sa paume. Et, taquinant du bout du doigt l'épaule dénudée d'Ysabelia, l'assassin elfe murmura, une expression de joie sur le visage, un rayon de soleil dans les yeux :

"Tu es le soleil de mes jours."

Tous deux rirent doucement en entendant cette phrase sortir de la bouche d'un criminel notoire. Lorsque ce rire commun cessa, Ysabelia se pencha vers son amant, l'embrassant longuement avant de lui chuchoter : "C'était merveilleux..."

Kaleth rit doucement : cette nuit avait été exceptionnelle. Jamais il n'aurait cru pouvoir un jour connaître un moment de tel bonheur.

"-Oui. Je ne suis pas un expert, mais tu avais l'air d'apprécier..."

Et le rire le reprit, doucement, silencieusement. Sous le coup de cette hilarité silencieuse, Kaleth remua : il se mit sur le dos, un bras replié derrière la tête, et il attira Ysabelia contre lui, l'embrassant doucement, du bout des lèvres, cette fois, comme pour la taquiner, une lueur rieuse dans les yeux.

______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Ysabelia
Vagabonde
avatar

Messages : 35

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe
Bourse:
Equipement:

MessageSujet: Re: [2011] Réveil   Dim 1 Mai - 20:15

[Désolée du retard. ]

"-Oui. Je ne suis pas un expert, mais tu avais l'air d'apprécier..."

Je ne lui répondis que d'un sourire, un simple sourire exalté, exprimant mieux que les mots mon approbation - et mon sentiment de plénitude parfaite. Et puis, Kaleth savait combien j'étais comblée. La lueur scintillant de manière extraordinaire dans mes yeux en disait long: j'étais aux anges. Là, près de lui, mon regard rivé au sien, un rayon de soleil caressant ma peau dénudée; comment ne pas être heureuse? Allons, je ne m'étais jamais sentie si bien, si belle, si femme! Le regard de Kaleth me donnait confiance en moi, en lui et en la vie. J'étais enfin prête à m'épanouir, à vivre, à rire. Tout ça main dans la main avec l'homme de ma vie, naturellement.

Je fus coupée dans mes réflexions en sentant Kaleth m'attirait tendrement à lui, ses prunelles brillantes d'un éclat rieur, un sourire taquin flottant sur ses lèvres. J'en profitai donc pour élire domicile sur son torse musculeux, l'air de rien, ma foie très fière de moi, et attendis la suite; mes grands yeux chocolats braqués sur lui. Alors, l'assassin aux yeux brumeux me donna un baiser fugitif, tout juste bon à me frustrer. J'émis un gémissement plaintif, suivit d'un
"Eh!" indigné, ponctuant le tout d'un regard accusateur. Kaleth rit, me couvant d'un regard attendri alors que je retombai sur son poitrail, lui offrant ma chevelure pour unique vue.
Non mais.
Cependant, je souriais toujours, promenant mes doigts le long de son torse, absorbée dans la contemplation du jour naissant à l'horizon. Une douce lumière dorée inondait déjà la pièce, baignait nos corps d'un halo scintillant. Le soleil, après des jours de pluies torrentielles, était de retour avec la promesse d'une journée radieuse. De fait, je me pris à rêver de grands espaces; où je pourrais courir, sauter, sautiller, danser, nager... Et je me promis d'y traîner Kaleth, un de ces jours.

En parlant du loup, je sentis sa main caresser ma joue; maître dans l'art de me radoucir. Je relevai alors la tête vers lui et fut saluée d'un sourire éblouissant... Pardonné. Souriante, je calai ma tête dans le creux de son cou, mes mains remontants pour caresser son menton creusé d'une minuscule fossette. Je ne l'avais jamais remarquée jusqu'ici et tombai tout de suite sous le charme, y déposant un léger baiser. Kaleth me gratifia d'un coup d'oeil interrogateur, auquel je répondis dans un murmure, en elfique. Je savais qu'il avait horreur de ce langage, pourtant le plus beau du monde, et je tenais à ce qu'il l'entende d'une bouche aimée. Pour voir.


"Tu es beau, tu sais; à tous les niveaux. Surtout quand tes yeux brillent, quand tu souries, quand tu es toi. Je t'ai aimé à l'instant même où tu as tombé le masque, lorsque tu as enlevé ta capuche durant notre premier moment seul à seul. A l'instant même... j'ai su que tu étais merveilleux. N'en doute jamais."

Je me tu un instant, humant le parfum mâle de son cou avec délice, mon unique regret étant de ne pas voir son expression, toute blottie contre lui que j'étais. Mais je sentais à la façon qu'il avait de caresser mon dos qu'il était loin d'être froissé. Victoire! Continuant sur ma lancée, je lui glissai au creux de l'oreille, histoire de le convaincre pour de bon que l'elfique était diablement beau:

"Et si je te dis que je voudrais ne jamais quitter tes bras...?"
Revenir en haut Aller en bas
Kaleth
Admin ¤ Maître Assassin de la Guilde de l'Ombre ¤ Prince Noir de l'Emyn Muil
avatar

Messages : 346
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe (Déchu)
Bourse: 50000£
Equipement:

MessageSujet: Re: [2011] Réveil   Ven 6 Mai - 19:41

Kaleth se raidit un peu, imperceptiblement, lorsque les paroles prononcées en elfique frappèrent son oreille. Toutefois, cette tension ne fut que passagère, puisque les sentiments véhiculés par les mots étaient très intenses. Aussi écouta-t-il attentivement Ysabelia lui murmurer des qualités qu'il ne serait jamais parvenu à se découvrir lui-même : la laissant le flatter et lui détailler les raisons de son amour pour lui, Kaleth se perdit dans la contemplation de ses sombres prunelles. Ceux-ci exprimaient une telle sincérité que l'elfe s'abîma dans son propre bien-être, et ses deux mains partirent machinalement caresser le dos dénudé d'Ysabelia, maintenant celle-ci doucement contre son cœur, tandis que Kaleth faisait abstraction du monde extérieur, se focalisant simplement sur la chaleur de ce corps contre le sien, sur leurs sentiments qui s'exprimaient presque par ce simple contact... Il plongea son visage dans la chevelure d'Ysabelia, humant le parfum enivrant de sa compagne, avant de se perdre dans une passivité, un abandon muet.

C'est alors qu'Ysabelia vint à nouveau lui glisser quelques mots à l'oreille, quelques mots qui provoquèrent chez lui une réaction instinctive : submergé par le désir soudain que lui inspirait ce corps blotti contre lui, Kaleth ne put empêcher son corps de réagir à cette excitation. Sous le coup de cet accès d'euphorie, Kaleth se redressa, et plongea son regard dans celui de sa compagne. Ils firent l'amour de nouveau, tranquillement et simplement, dans le silence qui suit l'aurore. Lorsque ils se séparèrent, Ysabelia observa son compagnon, comme attendant sa réponse. Celui-ci, sous le coup de l'émotion, ne sut trouver immédiatement les mots qu'ils cherchaient, et resta muet quelques secondes, avant de finalement déclarer, en elfique également :

"Moi ? Je suis le plus égoïste des hommes... Je voudrais te garder toujours près de moi..."

Cette déclaration suscita chez Ysabelia suffisamment d'émotions pour que son expression change, et que son visage reflète rapidement -trop rapidement- toute une palette de sentiments. Se méprenant sur le sens de ces changements subits, Kaleth crut avoir mal agi, et se replia imperceptiblement sur lui-même, une ombre fugitive passant sur son visage, alors qu'il ajoutait, en langage commun cette fois :

"Excuses-moi... Je ne suis pas très doué en paroles... Je ne trouve pas les mots..."

Ce-disant, il enfouit à nouveau son visage dans l'odorante chevelure de sa compagne, la serrant contre lui, comme s'il craignait subitement de la perdre.

______________________

" Méfiez-vous de l'Ombre, et de ceux qu'elle dissimule... Elle n'est pas la seule à vous suivre."

Revenir en haut Aller en bas
Ysabelia
Vagabonde
avatar

Messages : 35

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe
Bourse:
Equipement:

MessageSujet: Re: [2011] Réveil   Mer 11 Mai - 16:13

"Moi ? Je suis le plus égoïste des hommes... Je voudrais te garder toujours près de moi..."

Oh... Je me senti tomber en avant, éberluée et bouleversée, basculant dans le monde merveilleux qu'étaient les prunelles de Kaleth. L'Univers tangua, un instant, avant de s'éclipser dans les battements de mon coeur éperdu, et je sombrai. Les iris grises de l'elfe étaient un abîme, un gouffre, un insondable océan de brume, quelque chose d'effrayant qui attirait toute mon âme. J'étais fascinée. Fascinée par l'étincelle qui resplendissait au plus profond de ses prunelles, fascinée surtout par tous les sentiments qu'elle véhiculait.
Il y avait quelque chose, je ne sais pas. Une chose profondément enfouie, qui revenait lorsque j'étais près de lui... Peut-être une sensibilité, une fragilité, qu'il essayait maladroitement de cacher; et qui, moi, m'incitait aux plus douces folies.

J'étais née pour ses prunelles; pour les connaître, les adorer, les éclairer. Alors, à son souhait de me garder près de lui pour l'éternité, j'avais envie de répondre: fais-le.


"Excuses-moi... Je ne suis pas très doué en paroles... Je ne trouve pas les mots..."

Un ombre passa. L'assassin rompit cet instant magique, fermant les yeux. Ce revirement me fit l'effet d'une gifle, mon coeur se serra alors que l'elfe m'attirait à lui avant de me presser contre sa poitrine. Incapable de bouger, perdue, je... Qu'est-ce que j'avais fait? Il avait pourtant semblé en confiance, heureux, depuis la veille... Mais qu'est-ce que j'avais fait pour lui faire peur?!
Bouleversée, je percevais contre son torse les battements désordonnés de son coeur. Mes mains s'étaient crispée sur son dos, immobilisées en pleine caresse par les paroles du Maître Assassin. En fait, tout mon corps s'était crispé, comme glacé à l'idée d'avoir mal agi, de l'avoir blessé... Et ne savais quoi faire.
De fait, je me tins immobile quelques instants, gardant nos corps enlacés jusqu'à ce que passe sa fièvre. L'assassin de bougeait pas non plus, son visage dissimulé dans ma chevelure; se cachant de moi sans savoir combien son comportement, là, me faisait mal.


"Kaleth...l'interpellai-je dans un souffle désespéré. Arrêtes, je suis là, je ne partirai pas. Mais regardes-moi..."

Il hésita un instant, puis dégagea son visage de ma masse de cheveux d'encre et d'argent pour venir mettre son front contre le miens. Nous nous regardâmes un instant. Puis Kaleth sourit timidement, sa main caressant ma joue rosie par l'amour avec douceur et prévenance. De mon côté, je me contentai de me pelotonner contre lui, dégageant ma main de son dos pour prendre la sienne. Nous entrelaçâmes alors nos doigts, unis et indestructibles, et échangeâmes un dernier regard chargé de tendresse avant que je ne dépose sur ses lèvres la promesse de demeurer dans ses bras pour l'éternité...

Notre éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2011] Réveil   

Revenir en haut Aller en bas
 
[2011] Réveil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Myrlande à la présidentielle de 2011
» Preval di Ministah bay talonl avant 2011
» Transferts pour 2011
» Un réveil difficile - Terminé
» Kotei 2011 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en terre du milieu ! :: 
Régions de la Terre du Milieu
 :: L'Eriador :: Arnor :: Fornost
-
Sauter vers: