Bienvenue en terre du milieu !

-Faites évoluer votre personnage en vivant en Terre du Milieu-
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eoderim, l'insoumis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eoderim
Cavalier du Rohan
avatar

Messages : 159
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Rohan
Bourse: 0 £
Equipement:

MessageSujet: Eoderim, l'insoumis.   Mar 2 Nov - 17:33

Nom : Eoderim

Race et Origine : Je suis originaire des vastes plaines de Rohan.

Sexe : Je suis un homme

Age : J'ai 39 ans.

Physique : Il y a peu de chance pour que vous oubliez le visage qui fut le mien. Si vous m'avez un jour croisé, alors vous vous souviendrez de l'homme qui avait une cicatrice sur le visage. Vous vous rappelez de moi? L'homme qui a perdu un oeil après avoir combattue pour un pays qui ne combattait pas pour lui. Les bras forts, musclés, des bras de cavaliers, des bras de rohirims. Les jambes assez puissante pour diriger un cheval grâce à leur seul force, les jambes qui ne vous lâche pas, même après une course d'une quinzaine de kilomètres sous les rayons du soleil.
Vous n'avez pas pu oublier: mon unique oeuil de couleur jaune vif, et qui, du jour au lendemain, devint noir comme une éclipse. Les cheveux blonds, noircis par la boue et la terre humide des forêts. Le corps meurtris par les pics des montagnes blanches, qui désormais ont pris une teinte rougeoyante sous les coups d'épée des guerriers de Rohan. Les mains abimées par l'âge, et le travail acharné que j'ai mené pour protéger mes semblables.
Les rides commencent à apparaitre sur ce qu'étais le doux visage d'un jeune homme plein d'espoir et d'illusion. Beaucoup de promesses avaient été formulé, seulement peu furent tenues. Sur mon visage elles apparaissent, comme les algues sur les falaises de la baie glaciale de Forochel, et comme cette barbe que je commence à laisser pousser, telle une lierre sur une maison abandonnée. Ma stature haute d'un mètre quatre-vingt-dix, me valu le surnom de "Balrog à cheval" ou bien "d'arbre vivant".
Voilà pour mon apparence, une apparence de vagabond, d'homme désespéré.


Mental : La colère... elle se nourrit des sentiments de l'homme... se nourrit de ses faiblesses comme de ses forces. Si vous deviez utilisé un mot pour me décrire, c'est bien celui-ci. Cette colère, je l'alimente depuis des années, tous ce que je voyais, tous ce que je faisais, et tous ce que j'entendais, étaient relié à elle. Elle est ma seule raison d'être encore vivant. Certains penseront que je suis un fou, d'autre un imbécile. Mais moi je sais que tous ceci n'ai que balivernes. Je suis simplement réaliste et ça, les gens ne peuvent le concevoir dans ce pays fourbe et cruel. Depuis le jour où tous bascula, je le sais, je sais qu'un jour viendra où, les gens comprendront que ma colère est plus que normal et ils se rallieront tous à moi. Je me vengerai de toi... roi de misère.
Voilà ce qui tourne en boucle dans mon esprit, tout le long de chacune de mes journées. Je n'ai pas d'amis, mais beaucoup de compagnons, notamment ceux qui étaient à mes côtés dans l'armée, quand mon désir de gloire était encore brûlant. J'ai tous ce qui sied à un guerrier rohirim, la témérité, la force, la ténacité, la concentration, la capacité à mener un combat... mais de toutes ces choses il m'en manquait une à l'époque où j'étais encore un sale chien de cavalier. Il me manquait la loyauté en toutes circonstances... en toutes circonstances.
Je n'ai pas de roi et encore moins de maître. Je suis seul mettre de ma destinée. Tous les hommes qui m'accompagnent sont mes soldats, et leurs familles mes sujets.
J'ai perdu beaucoup de mon humanité, au cours de "l'ermitage" que j'ai pratiqué à un moment de ma vie. Je suis sauvage et j'ai la psychologie d'un animal défendant son territoire. J'ai l'instinct des grands prédateurs de la forêt et de la montagne.
Je suis déterminé, et je n'ai rien à perdre. Autant dire que j'inspire la crainte aux guerriers de Rohan, car il n'y a pas plus dangereux qu'un homme qui n'a plus rien à perdre.



Histoire : Je vais vous conter mon histoire pleine de belles illusions et de vains espoirs. Je suis né en l'an 264, la même année que la naissance d'Elfwine II roi du Rohan. Une vraie coïncidence que deux personnes qui s'affronteront jusqu'à la mort naisse la même année. La chose frappante, c'est que nous sommes tous les deux rois aujourd'hui, lui du Rohan et moi sans terres.

Mes parents étaient des gens simples, mon père était un guerrier vaillant qui donna sa vie pour le roi comme tous bons chiens fidèles à leur maître. Il était d'usage à l'époque que les fils de soldats deviennent soldats à leurs tours. Depuis l'époque de mon ancêtre, un certain Heoderim, tous les hommes de notre famille étaient des rohirims. Je déteste les obligations héréditaires.

Ma mère, elle, était surement la personne qui me ressemblerait le plus aujourd'hui. Elle avait ce caractère rebelle et impossible à maitriser qu'est le mien aujourd'hui. Elle respectait mon père, mais il n'était pas le chef de la famille pour autant. Elle ne manquait pas les occasions de me le rappeler. La seule autorité qu'elle acceptait était celle du roi. C'était là sa grande bêtise. Le roi n'était qu'un homme comme un autre et aussi important que nous. Il fallut un bon nombre d'années avant que je ne m'en rende compte.

Enfin revenons à moi.
Je suis donc né à Edoras et eu une vie plutôt facile par rapports aux autres habitants de la ville. Nous avions de la nourriture, de l'eau, une belle maison avec un étage et avec six pièces en tout (en comptant les latrines). Rien ne semblait pourvoir arrêté notre bonheur et dieu sait qu'il dura longtemps, ce bonheur. Depuis que j'avais la capacité de comprendre le langage des hommes, mon père me bourra le crâne de récit militaires et de raisons pour devenir moi-même un soldat.
Jusque là tout allait bien.
A l'âge de dix ans je commençais mon entrainement pour devenir un guerrier, un dur. L'épée et l'arc étaient les deux armes que je maniais le mieux. Elles devinrent mes armes pour le combat.
Je passais beaucoup de temps avec les chevaux que j'aimais grandement. J'avais pris la décision de devenir rohirim, une décision qui avait été largement soutenue par mon père qui n'attendait que cela.

A quinze ans je devins écuyer et je fis rapidement mes preuves en tant que tel. Serviable, endurant et habile au combat était les mots les plus répétés par mon maître à mon sujet. J'étais au comble de la joie. Deux ans plus tard, je devins rohirims et le jour de mon adoubement, mon père et ma mère pleurèrent. Mais pas pour les mêmes raison. Mon père était fier et ma mère inquiète. Quelle mère ne l'est pas avec un enfant de dix-sept ans qui part pour combattre des hordes de « barbares » qui aurait surement l'envie de me tuer dès qu'il poserait les yeux sur moi. La joie fut de courte durée pour mon père et les larmes ne cessèrent de couler pour ma mère. En effet mon père mourut cinq jours plus tard d'une crise cardiaque. Enfin les médecins ne sont pas sures.
Époque tragique de ma vie, mais pas la plus marquante. Souvenez-vous seulement que j'ai beaucoup pleuré.

Je devins donc rohirims et effectuai de nombreuses missions en tant que cavalier. Je battis ma réputation vers l'âge de vingt ans. A vingt-huit, en 289, le roi me fit capitaine de cavalerie, étrange vu ce fut aussi l'année de sa disparition, et celle du couronnement de notre bien aimée roi Elfwin II.
Nos destinée semblait liée, mais à l'époque je ne m'en rendais pas compte. Nous étions réellement semblable dans nos destinées.
J'étais capitaine, tout me souriait, j'étais de nouveau au comble de la joie. Oui mais voilà, ma mère rendu l'âme à son tour. Les larmes coulèrent encore.
Je n'avais plus de familles et à vrai dire cela ne me dérangeai pas. Seuls les conseils de ma mère me manquaient, je m'en souviendrais toute ma vie.
A cette époque j'étais encore plein de cette fougue et de cette bravoure qu'ont les jeunes hommes. Le sentiment d'invincibilité, de force, d'être le roi du monde. Je ne savais pas vraiment pourquoi nous nous battions, juste pour la liberté et pour la gloire ? Pour sauver des vies en les retirant à d'autre ? Oui surement, maintenant que j'y réfléchis, nous étions vraiment de nobles hommes.

Mais il fallut que nos espoirs s'effacent cinq ans plus tard. Nous étions en patrouille vers les Montagnes Blanches. Nous avions été avertis que la zone était dangereuse. Notre mission était simple, brûlé un village plein de guerriers rebelles. Si seulement cela avait été vrai...
Le village était isolé, aucune récoltes n'étaient envisageables, donc nous étions certains que les habitants n'étaient pas paysans.
Nous traversâmes le bourg au galop, juste avant que l'aube ne se lève. Torches à la main, nous brûlâmes les maisons des gens endormis. Nous n'avions trouvé aucune résistance, c'était étrange pour un village que l'on jugeait dangereux et bien armé. Mes craintes étaient fondées, les cris des femmes et des jeunes filles piégées entre les flammes le prouvèrent. Nous avions compris bien trop tard et, même en y mettant toute notre âme, nous ne pûmes les sauver du feu. Même pas un villageois.
Nous repartîmes les larmes aux yeux vers la capitale. Personne ne parlaient, tout le monde n'avait qu'une idée en tête. Pourquoi?

A notre retour, le commandant ne dit mots. Il nous salua, et repartit avant que l'on put lui poser la moindre question. Le lendemain, nous fûmes tous arrêtés pour barbarisme et trahison. Toutes les preuves nous accusaient, et la prison fut la sentence. La prison, oui, mais pas pour tous. Étant le capitaine, je me devais d'assumer la plus lourde peine. La mort par pendaison.

Je ne vais pas vous conté comment je me suis évadé, mais la suite. J'avais donc réussi grâce à un ami, à quitter la prison et m'enfuir dans la forêt de Fangorn. Trois ans plus tard, ce fut les Montagnes Blanches qui m'accueillirent à leur tour. Je me liais avec des montagnards qui refusaient de se soumettre au Rohan. Nous étions un petit groupe de rebelles.
Quand quatre années s'écoulèrent, nous partîmes à Edoras et nous libérâmes les prisonniers et, par la même occasion, mes anciens compagnons qui avaient appris mon évasion, sept ans plus tôt.

Nous étions tous nourris de cette envie de vengeance, ou de dégout envers, non le Rohan lui-même, mais ceux qui le dirigeaient. Mon ancien commandant étant décédé, je tenais désormais rigueur au roi de ce qui s'était passé ce jour-là, et ma condamnation. Je fus désigné chef de la rébellion par les « têtes pensantes », de notre groupe.

La guerre est notre seul mot d'ordre...


Équipement : J'ai un cheval noir, un arc, une épée à une main et une armure en cuir tanné teinte en vert (pas de casque). J'ai perdu ma lance et mon bouclier au cours d'une bataille.

Capacités de votre personnage :
-Précision à l'arc = s'étant entrainé longuement dans la forêt, et ayant été élevé avec, Eoderim tire à l'arc de manière très précise.
-Maitrise de l'épée = depuis sa plus tendre enfance, cette arme est une de ses armes principales, il la maitrise donc très bien.
-Excellent cavalier = Eoderim est depuis tout petit initié au combat à cheval, il peut diriger son cheval à la seul force de ses jambes.
-Endurant = Ses jambes sont très puissante et peuvent le soutenir sur des kilomètres.
-Ténacité = Au cours des anées son corps et son morale sont devenus très résistant. Il est animé d'une volonté de fer que l'on peut mettre à toutes épreuves.

Groupe auquel vous voulez être rattaché: Renégats et vagabond.


Comment avez-vous découvert Bienvenue en Terre du Milieu ? Je suis Edinil

Qu'est-ce qui vous a amené à vous inscrire sur ce forum plutôt que sur un autre ? Je suis Edinil


Dernière édition par Eoderim le Mer 3 Nov - 18:31, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kentarione
Cavalière du Rohan
avatar

Messages : 17
Age : 25

Fiche-personnage
Race et Origine: Humaine (Rohirrim)
Bourse:
Equipement:

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mar 2 Nov - 21:41

Wow, pas mal du tout, j'adore la façon dont c'est écrit !
Mais quel personnage démoralisant XD Nan, je rigole, il a l'air génial, j'adore les personnages complexes !
Re-bienvenue :-)
Revenir en haut Aller en bas
Eoderim
Cavalier du Rohan
avatar

Messages : 159
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Rohan
Bourse: 0 £
Equipement:

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mar 2 Nov - 22:41

Merci^^

Il a un but qui passe avant tout pour lui alors... en faite il n'a pas vraiment de vie^^

En tout cas ça y est j'ai fini!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 587
Age : 19
Localisation : Là où tu ne peux me trouver

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mer 3 Nov - 12:51

Re-bienvenue.

J'ai déjà une remarque importante : je ne vois pas tes capacités. Donc, déjà, je ne peux pas valider, à moins que tu n'en veuilles pas.
Ah, aussi, quand tu modifieras ta fiche, corrige les problèmes d'accords féminins/pluriels sur les mots et les adjectifs.

Sinon, ton histoire est bien, je n'ai rien à y dire.

______________________


"Vis aujourd'hui, Invité, car hier est passé et demain ne viendra peut-être jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Eoderim
Cavalier du Rohan
avatar

Messages : 159
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Rohan
Bourse: 0 £
Equipement:

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mer 3 Nov - 17:20

Voilà j'ai corrigé les fautes je crois... :/ ^^

J'ai mis les compétences, je ne sais pas pourquoi je les ai oublié. Smile

Merci en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna
Maitre du Jeu
avatar

Messages : 587
Age : 19
Localisation : Là où tu ne peux me trouver

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mer 3 Nov - 17:59

Il en reste encore, comme "des vaste plaine" ou "les médecins ne sont pas surent", mais sinon c'est bon.
Je valide.

______________________


"Vis aujourd'hui, Invité, car hier est passé et demain ne viendra peut-être jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Lhunara
Pair du Forum ¤ Dame de la Cour de Gondor ¤ Membre de la Guilde de l'Ombre
avatar

Messages : 319

Fiche-personnage
Race et Origine: Elfe autrefois de Lorien
Bourse: 0£
Equipement:

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mer 3 Nov - 18:30

Re-bienvenue =) belle présentation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eoderim
Cavalier du Rohan
avatar

Messages : 159
Age : 21
Localisation : Hum...

Fiche-personnage
Race et Origine: Homme du Rohan
Bourse: 0 £
Equipement:

MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   Mer 3 Nov - 18:32

Merci tout le monde!!!!!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eoderim, l'insoumis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eoderim, l'insoumis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tynian MorteEpée ~ L'insoumis au joug
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans
» Mémorial des Braspartiates dans la Grande Guerre : 1917
» Magnus l'Insoumis
» Les insoumis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en terre du milieu ! :: 
Avant le JDR, les précautions à prendre...
 :: Présentation de votre personnage créé :: Fiches Validées
-
Sauter vers: