Bienvenue en terre du milieu !

-Faites évoluer votre personnage en vivant en Terre du Milieu-
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [2010] Duel Celàmbor/Tarantio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tarantio
Mercenaire
avatar

Messages : 13
Age : 24
Localisation : Grenoble

Fiche-personnage
Race et Origine: Haradrim
Bourse: 3000 £
Equipement:

MessageSujet: [2010] Duel Celàmbor/Tarantio   Ven 8 Oct - 18:53

Tarantio entra dans l'arène, semblable à un colisée, qui devait le voir affronter l'assassin de la Guilde de l'Ombre Celàmbor. Celui-ci faisait beaucoup parler de lui depuis que le duel avait été annoncé : on savait par exemple qu'il se destinait à devenir un archer d'exception, pour peu que la pratique vienne avec le temps. Tarantio remua le sable qui recouvrait le sol du bout de son pied : il attendait. Au fond de lui, une bouffée d'adrénaline surgit soudain, alors qu'il réalisait qu'il allait affronter un assassin de la fameuse Guilde de l'Ombre... et pas n'importe lequel : Celàmbor, le nouveau "protégé" du légendaire Kaleth... on nommait de plus Celàmbor "le fils des ombres" au sein de la foule, l'affublant également de beaucoup d'autres titres grandiloquents ; la foule devait le donner favori.

Tarantio frissonna d'excitation, et un brin d'angoisse se mêla à ses sentiments du moment : serait-il capable, lui, Tarantio, de triompher de l'un des meilleurs tueurs de la Guilde ? Serait-il à la hauteur ? Ou bien allait-il rapidement mordre la poussière ? Ces pensées de plus en plus pessimistes lui occupaient encore l'esprit lorsque la voix de Dace surgit de son âme : "Tout ce qui vit, je peux le tuer."
Tarantio soupira : "- Ce n'est pas un duel à mort, Dace." Mais son compagnon d'esprit rit doucement en leur for intérieur : "- Dans la vie, soit tu te bas, soit tu ne te bas pas, frérot. Il n'y a pas d'entre deux."

Tarantio, résigné, ouvrit ses chemins intérieurs dans son esprit, laissant Dace prendre le contrôle de leur corps, tandis que lui-même se repliait dans un coin de conscience. "- Si tu le dis.
- Oui, je le dis, frangin, et je vais faire mieux : je vais te le montrer."

Pour certains spectateurs particulièrement attentifs, les yeux de Tarantio semblèrent briller d'une nouvelle lueur, jaunâtre, sauvage, rebelle, alors que Dace prenait le dessus. Mais cette impression leur parut tellement abracadabrante que les quelques concernés, gênés, observèrent les portes, qui s'ouvraient, de l'autre côté de l'arène. Dace s'avança sur le sable jusqu'au centre, et, lorsque Celàmbor entra, dégaina calmement ses deux épées courtes, jaugeant son adversaire d'un regard froid. Quoi que fasse Tarantio dans son esprit, Dace tuerait aujourd'hui, c'était inéluctable. Il était le meilleur...

Haussant le ton, il se tourna vers un arbitre, et lui montra ses armes, avant de reporter son attention sur Celàmbor :

"Aujourd'hui, je me battrais seulement avec mes deux épées, et ce couteau de lancer."


Il ne jugea pas nécessaire de mentionner qu'il porterait son gilet de cuir pour se protéger un minimum. Puis, observant Celàmbor qui arrivait, Dace s'aperçut que, malgré sa capuche rabaissée, qui le vieillissait un peu, son adversaire n'avait en réalité que peu d'années de différence avec lui : ils semblaient avoir le même âge. Cette découverte fit monter une bouffée d'adrénaline dans l'esprit de Dace : il fallait montrer qu'il était meilleur que son adversaire, c'était le principe même de la nature.

Manger ou être mangé.


Tuer ou être tué.


Et Dace avait faim.


Aujourd'hui, il voulait tuer.

Revenir en haut Aller en bas
Celàmbor
Assassin
avatar

Messages : 304
Age : 20
Localisation : Au dessus de toi, prêts à te tuer

Fiche-personnage
Race et Origine: humain du Gondor
Bourse: 16000 £
Equipement:

MessageSujet: Re: [2010] Duel Celàmbor/Tarantio   Ven 8 Oct - 23:15

Lorsque les portes s'ouvrirent, une terrible clameur s'éleva des gradins, ce bruit assourdissant mpe frappant comme un coup au visage. Quelque secondes auparavant, j'étais dans l'ombre des tribunes, et ce boucan n'était alors qu'un vague bruit de fond. Mais à présent que je devais faire face à cet clameur, je sentais en moi un mélange de crainte et de fierté. Crainte de perdre lamentablement devant de si nombreux hommes et femmes. Fierté, si la victoire me tendait la main, si je brillais devant cette foule en délire. Idiotie que ces sentiments inutiles, que je refoula immédiatement dans un tréfond secret de mon coeur, tréfond où les émotions vivent cachées sous une protection de pierre, mon coeur. Coeur qui as vu des horreurs, tels le massacre de ma famille de la main de gobelins, coeur qui savait auparavant aimer, sourire, s'amuser. Futilité que tout cela, encombrement inutile d'un vritable assassin dont je n'arrivais malheureusement pas à me défaire. Seul une haine intense brûlait dans mon coeur torturé, seul la vengeance consummait mes coup, seul le mal hantait mes pas. Et c'était ses pas qui me menaient à présent dans ce vaste espace clos de sable où le soleil illuminait le moindre recoin, si coin il y avait dans ce cercle presque parfait.

Je plissa les yeux et vis alors mon ennemi. Un teint basané, un visage et un corps svelte, des cheveux bouclés.... Tout était normal en lui excépté ses yeux. Ce n'était pas des yeux humains. De là où je me tenais, je n'apercevais qu'une faible lueur démoniaque, lui donnant un air de félin guettant sa proie. La peur aurait étreint un être normal, mais pas chez moi. Ce n'était pas le Celàmbor parfois craintif, parfois courageux, mais toujours humain. Non, ce n'était plus qu'une machine à tuer, qui accomplirait sa tâche sans erreur ni compromis. Donner la mort, ou mourir soi même. Terrible dilemne des combattants auquel je ne faisais plus face. La mort parlait à travers moi, et frappait à travers mes lames afin de récupérer dans son royaume immortel les âmes destinées à y entrer.

-Aujourd'hui, je me battrais seulement avec mes deux épées, et ce couteau de lancer.

Sûr de lui, froid, calme, un autre tueur froid. Un combat entre machines à tuer. Un sourire fugace passa sur mes lèvres. Nous avions les mêmes armes, du moins de ce que je voyais. Deux armes de corps à corps, des armes de lancer. Par contre, j'avais l'avantage de l'attaque à portée avec mon arc. D'un point de vue purement technique, le combat serait difficile. Je dégaina ma dague à la lame recourbée et la montra, un reflet du soleil à son zénith s'y reflétant fugacement. Le Croc semblait sentir le sang qui allait être versé et réclamer son tribut. Mon épée au manche noir rejoignit ma dague, ainsi qu'une dizaine de couteaux de lancer. Finalement, je montra du doigt l'arc dans mon dos ainsi que le carquois contenant exactement dix sept flèches.

La mort prit la parole à travers ma voix, d'un ton rauque, cruel, froid....

-J'utiliserais le Croc, mon épée, mes couteaux de lancer ainsi que mon arc pendant ce combat. Je n'aurais aucune pitié. Et je lis dans ton regard que tu n'en auras aucune. C'est donc un combat à mort que nous allons livrer aujourd'hui. Ici même, l'un de nous rejoindra les affres de souffrances sans fin de la mort, alors que l'autre en ressortira victorieux. Ce sera une victoire non seulement contre l'autre, mais aussi contre l'emprise de la mort. Un véritable combat à mort. Sans pitié.
Revenir en haut Aller en bas
 
[2010] Duel Celàmbor/Tarantio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Kotei 2010
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Christianity and the ongoing Haitian Revolution (1791-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en terre du milieu ! :: 
Extras
 :: Concours :: Le Grand Colisée des Terres du Milieu
-
Sauter vers: